Presse

PRESSE

Journal Ouest-France
« Depuis les Terre-Neuvas l’appel au large date de 1922. Au fil des ans et de l’évolution économique
et sociale, l’entreprise a élargi ses créneaux de marche.
Une étape fondamentale a été franchie dans les années 30 avec le choix de la laine foulée, très
serrée au point de la rendre imperméable.
Une étoffe identique à celle de la bure portée par les moines. C’est ce que l’on appelle désormais
communément le drap de kabic.
Journal Entreprendre
L’image de la France est d’abord mise en avant pour promouvoir son savoir-faire.
La Societe Dalmard implantée dans le secteur du vêtement caban Duffle-coat, vareuse et pull, use
de la réputation française en termes de mode mais aussi de la rigueur et du sérieux fort connus
des Bretons.
« Notre pays est célèbre pour sa mode et la Bretagne pour ses produits ‘’ assure Thierry dalmard,
gérant de la société Dalmard Marine.
Cette entité exporte en Allemagne, au Pays-bas, en Italie, au Japon, au Canada, aux USA et joue sur
les valeurs d’authenticité.
Journal du Textile
Dalmard Marine met une touche de styles dans ses kabics.
Le spécialiste du kabic breton haut de gamme met l’accent sur la création.
La bonne santé de l’entreprise, due à un développement croissant notamment sur l’export, lui
permet de faire chaque année de nouvelles créations et recherches dans les matières.
Au siège de Paimpol (côtes d'Armor), dix personnes y réfléchissent, non pour élargir la gamme,
mais pour la renouveler en douceur.
L’exercice est périlleux mais Dalmard Marine retouche ses modèles à chaque saison sans perdre
le cachet intemporel de produits.
Ils sont fabriqués avec le même savoir-faire depuis leur création (kabic, caban, duffle-coat en drap
imperméable et tricots rayés, en coton peigne)
« Des basiques qui défient les modes. Valoriser en permanence notre produit pour nous permettre
de mieux séduire les distributeurs français et étrangers, tel est notre leitmotiv", estime le directeur
thierry Dalmard.
La marque renouvelle ses modèles tout en conservant l’esprit intemporel du produit marin.
Il s’agit de revoir les détails comme une manche redimensionnée, une nouvelle poche, des brandebourgs
redessinés, et surtout élargir l’éventail des couleurs. Les tricots rayeés sont déjà déclinés
en dix-huit coloris.


Customer service contact